Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2011-09-17T08:16:00+02:00

Je me pose des questions

Publié par Mathy

Cette semaine à l'école ça s'est bien passé. Quelques larmes le matin et quand je la récupère elle est heureuse de nous retrouver et nous raconte tout ce qu'elle a fait. Mais cette semaine et pour, seulement, la deuxième semaine de la rentrée scolaire, nous avons eu le droit à un arrêt de la maîtresse ! Youpi ! Non mais franchement je me pose des question là...

Que je vous explique.

Lundi matin, très bien. Lundi après-midi réunion avec mes poulettes, la maîtresse explique le fonctionnement de la classe, ceux qu'ils vont faire durant l'année... bref réunion. En sortant de la réunion je demande quelques informations à la maîtresse, après m'avoir répondu, elle demande à Akilina si elle va pleurer demain matin en arrivant. Je lui explique ses "préparations psychologique" et elle de lui redire : "ah bon, demain tu pleureras pas j'en suis sûr". Je demande également avant de partir si nous pouvons lui donner un panier le lendemain avec des feuilles de chênes, des glands, des marrons, des noix, ... car Akilina a insisté pour lui en donner, la maîtresse accepte bien volontier.

Donc nous repartons et Akilina me dit : "c'est ma maîtresse préférée, je l'aime beaucoup". Je lui explique que si elle aime les gens il faut le dire à la personne concernée car ça fait toujours plaisir et que c'est important de dire quand on aime.

Nous nous levons le lendemain matin, Akilina est pleine de bonne volonté, elle veut donner le panier à la maîtresse et lui dire qu'elle l'aime beaucoup. Et bien sûr comme ça elle ne pleurera pas.

Nous arrivons et là c'est le drame. La maîtresse est absente. On m'explique vaguement qu'il va y avoir une remplaçante, que la maîtresse ne savait pas jusqu'à hier soir tard qu'elle serait absente... bref j'en déduis une réunion et laisse Akilina en larmes qui ne comprend pas. Elle qui s'était préparée.

A 11h30, quelle ne fut pas ma surprise de voir un maître passer la porte. Akilina m'a tout de suite dit qu'elle avait pleuré un peu et qu'elle ne voulait pas que le maître la prenne dans les bras mais qu'il était gentil.

Je reviens ce jeudi, en explicant à Akilina qu'elle va enfin retrouver sa maîtresse et là boum pas là. J'apprend quand fait elle est malade, que le maître est là jusque vendredi et que si lundi la maîtresse n'est pas là il y aura un autre remplacant car le maître ne pourra pas revenir. Oh Oh Oh, c'est quoi ça???

Je ne sais pas ce qui est pire, ce qui est mal fait, ce qui me déplaît le plus mais en tout cas ce dont je suis sûr c'est qu'il y a un manque de savoir vivre évident. Pourquoi? 

Qui explique aux enfants où est la maîtresse? Personne.

Et là ça me sidère. Moi je prends le temps d'expliquer à mes filles, tout. Et je me dis on ne peut pas laisser les enfants, surtout les tout petits qui viennent de faire leur première rentrée, 3 heures sans savoir. 

Pour moi, ils ont besoin d'exemples et de stabilité. Je ne suis pas en colère après la maîtresse car je sais - pour l'avoir vécu - ça peut mal commencer, elle est peut être clouée au lit mais c'est surtout le fait qu'il n'y est personne qui explique, qu'il va peut être y avoir des professeurs qui vont se succéder... Et après on voudrait que les parents ne râlent pas et que les enfants aiment l'école. De mon côté je ne dis rien devant Akilina, elle ne sait pas que je suis un peu remonté vis à vis du fonctionnement de l'école. Mais je vois les autres mamans devant l'école qui piallent à n'en plus finir et je me dis comment un enfant qui voit sa mère en pétard (pour certaines c'est le cas de le dire) contre l'éducation nationale peut-il à un moment donné ne pas être contre ce système? Et si la deuxième semaine la maîtresse est malade, ne va-t-il pas vouloir en jouer ou comprendra-t-il si il a un simple rhume qu'il doit tout de même aller à l'école? 

Bref, je débute en tant que Maman-qui-emmène-ses-enfants-à-l'école et ce n'est pas facile. Je pense que c'est la peur qui nous fait parler ainsi et notre côté surprotecteur  qui nous amène à nous inquiéter autant.

Des fois je me demande : qu'elle maman serais-je? Est-ce que je serais de celles qui arrivent 20 min avant pour papoter de tout et de rien? Est-ce que je serais de celles qui arrivent toujours en retard, limite avec ses pantoufles? Est-ce que je serais de celles qui restent dans son coin, un peu anti sociale? Et est-ce que j'irai voir la maîtresse à tout bout de champ tant je ne dors pas la nuit à me faire du souci? Est-ce qu'au contraire elle cherchera toujours à qui appartient cette petite parce qu'elle ne remettra pas mon visage? Est-ce que je râlerai continuellement? Est-ce que je m'inquiéterais tout le temps?

Je pourrais continuer ainsi à me poser des questions mais je crois correspondre un peu à toutes (pas pour les pantoufles, quoi que)

Et vous dans quelle case vous vous sentez?

Voir les commentaires

commentaires

Carine 17/09/2011 10:49


moi dans la case "maman-qui-n'enmméne-pas-encore-ses-enfants-à-l'écoe" lol mais après ce que tu racontes j'ai encore moins envie que ça arrive rapidement!!! c'est honteux tout de même surtout pour
les tout petits!!!


Mathy 20/09/2011 07:06



Coucou, bon la maîtresse est revenue, en espérant que c'était vraiment exceptionnelle, elle avait l'air gêné de son absence en tout cas, c'est déjà ça... Sinon profite bien de ne pas les amener à
l'école car c'est vraiment un passage pas évident... Gros bisous à toi et à ta famille.



Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog